JUSTE AVANT LA NUIT

PERFORMANCE POUR QUATRE ACTEURS ET UN FAUX CHEVAL.

Texte et conception : Jean Le Peltier 

Création collective de Stine Hertel, Jan Rohwedder, Mohamed Boujarra
et Jean Le Peltier
Création masques et tissu brodé :
Stephan Goldrajch

Scenographie : Magali Lefebvre

PRODUCTION
Label RITA + Rotterdam Presenta

CO-PRODUCTION

La Balsamine (Bruxelles)
Les Fabriques (Nantes)
FFT (Düsseldorf)

SOUTIENS

Le BRASS (Bruxelles)
Le Volapük (Tours)
 
 
DURÉE : 1 HEURE
 
 

Quand on rêve aux moments qu’on ne vivra jamais.

JUSTE AVANT LA NUIT c’est le récit à quatre voix des projections imaginaires d’un individu empêché. En l’occurence, un individu qui aurait rêvé de participer à un voyage en canoë mais qui s’est blessé avant le départ. Sur son lit, sa tête n’en finit pas de souffrir des situations qui  pourtant n’existent pas et n’existeront jamais.

L’histoire ressemble à ça : Trois garçons et une fille, pas vraiment amis — qui s’aiment bien mais sans plus — doivent partir pour un voyage en canoë organisé par leurs parents. Mais un des garçons, blessé, loupe cette occasion et, depuis son lit, rêve un voyage imaginaire avec les trois autres dans lequel ils vont croiser un cheval qui se retourne sur lui même, des cagoules en laine colorées qui empêchent d’avoir honte, un airbag pour la tête, un buissons de ronces qui parle et une clairière avec un sol qui donne l’impression de marcher avec des Nike Air Max. 

Sûr d’avoir imaginé la réalité, il attend leur retour pour confronter leurs souvenirs. Mais au moment de se retrouver, les trois autres, blasés, ne savent rien raconter. Comme s’il ne s’était rien passé.  Surpris, vexé et trop fier pour insister, le garçon blessé décide d’organiser lui même un nouveau voyage. Un voyage clandestin qu’ils feront tous les quatre pour explorer ces espaces imaginaires abandonnés qui ne valent pas grand chose mais qui sont très précieux.